Présentation

du spectacle La Spire

La Spire, création 2017.

Nous vivons dans un monde qui se compose avant tout non pas de choses, mais de lignes.

Tim Ingold

 

« La Spire est née du désir de déployer la suspension sur fond d’un ciel qui nous est commun. Je l’ai imaginée comme une structure-sculpture, à la fois légère et monumentale, l’élévation horizontale d’une spirale en filin d’acier, formant trois boucles successives de sept mètres de diamètre, sur dix-huit mètres de longueur »
Chloé Moglia

Des femmes habitent cet espace du suspend et du suspense. Elles portent haut l’étonnement de nous faire découvrir les ressorts cachés d’une puissance non ostensible. Parce qu’à priori, force, puissance, ténacité et détermination n’iraient pas avec douceur et sensibilité et que les à priori demandent à être mis à l’épreuve.
Six suspensives et une musicienne invitent le public à suivre le fil de cette ascension spectaculaire.

 

Qu’y a-t-il de commun entre marcher, tisser, observer, chanter, raconter une histoire, dessiner et écrire ? La réponse est que toutes ces actions suivent différents types de lignes. (…) Les lignes sont partout. Où qu’ils aillent et quoi qu’ils fassent, les hommes font des lignes, en marchant, en parlant, ou en faisant des gestes. (…) Qu’elle prenne la forme d’un fil ou d’une trace écrite, la ligne reste perçue comme un mouvement et un développement.

Tim Ingold, Une brève histoire des lignes

 

Distribution

Direction artistique et scénographie Chloé Moglia
Les Suspensives Mathilde Arsenault-Van Volsem, Fanny Austry, Mélusine Lavinet, Anna Le Bozec, Océane Pelpel, Noëmie Bouissou et Chloé Moglia
Conception technique et réalisation Eric Noël et Silvain Ohl
Création musicale live Marielle Chatain
Conception du dispositif sonore Gilles Olivesi
Costumes Myriam Rault
Régie générale Loïc Jouanjan
Régie lumière Coralie Pacreau
Régie son Gilles Olivesi ou Laurent Guigonnet
Production Killian Le Dorner
Photos Jean-Louis Fernandez / Bruno Maurey

Production

Rhizome – Chloé Moglia
Remerciements à Laurence Edelin

Coproductions

CCN2 Grenoble avec le Pacifique, Centre chorégraphique national de Grenoble ; La Scène nationale de l’Essonne, Agora-Desnos ; Plateforme 2 pôles cirque en Normandie – Cirque-Théâtre d’Elbeuf ; Le Festival Scènes de Rues à Mulhouse ; La compagnie Rhizome est en résidence au Théâtre du Fil de l’eau / Ville de Pantin avec le soutien du Conseil Départemental de Seine Saint-Denis ; La Maison de la Musique de Nanterre ; Espace Malraux – scène nationale de Chambéry et de la Savoie > Teatro Stabile di Torino – Teatro Nazionale / Torinodanza festival > Projet Corpo Links Cluster, Programme de Coopération Territoriale INTERREG V-A Italie-France ALCOTRA 2014-2020

Avec le soutien du Citron Jaune, Centre National des Arts de la Rue

Résidences et Aides à la création : Atelier 231, Centre National des Arts de la Rue à Sotteville-lès-Rouen ; Plateforme 2 pôles cirque en Normandie – La Brèche à Cherbourg ; Festival Scènes de Rues à Mulhouse ; Le Parapluie (Centre International de Création Artistique) – Aurillac

 

Rhizome est conventionnée par le Ministère de la Culture et de la Communication – DRAC DE BRETAGNE, et bénéficie pour le développement de ses projets des soutiens de la REGION BRETAGNE et de la FONDATION BNP PARIBAS.

Chloé Moglia est artiste associée à l’Agora – Scène nationale d’Evry et de l’Essonne, au CCN2 – Centre Chorégraphique National de Grenoble, à La Passerelle, Scène nationale de Saint-Brieuc et artiste complice des Scènes du Golfe

Chloé Moglia – Rhizome est en résidence au Théâtre du fil de l’eau de Pantin, avec le soutien du Département de Seine Saint-Denis

Résidences de création

2017
  • Du 10 au 15 juillet 2017 >> Mulhouse >> Festival Scènes de rue
  • Du 19 au 29 juillet 2017 >> Aurillac >> CNAR Le Parapluie
  • Du 15 juin au 01 juillet 2017 >> Cherbourg >> La Brèche
  • Du 10 au 19 avril 2017 >> Sotteville-lès-Rouen >> Atelier 231
  • Du 02 au 12 janvier 2017 >> Grenoble >> CDC Le Pacifique