L’association Rhizome porte les projets artistiques de Chloé Moglia.

Fondée en Bretagne en 2009, son activité a démarré au 1er janvier 2011. Elle déploie son activité sur l’ensemble du territoire régional, national et dans une moindre mesure à l’étranger.

Jusqu’en décembre 2010, Chloé Moglia partageait avec Mélissa Von Vépy, la direction de la Cie Moglice-Von Verx basée et conventionnée en Région Languedoc-Roussillon.

La suspension et les arts martiaux sont les matières-racines qui fondent l’approche artistique de Chloé Moglia. Leur croisement donne lieu à des spectacles et des performances reliant les sphères du penser et du sentir.
La question du partage de ces « rêveries – réflexives » avec le public, les habitants ou la communauté, est cruciale et relance en permanence la question du sens de notre activité artistique autant qu’elle interroge sa résonance avec le contexte social et politique dans lequel elle s’inscrit.

Activités

de l’association Rhizome

 Plusieurs créations et performances

407 représentations ont été réalisées entre janvier 2011 et juin 2015 sur le territoire régional et national, voire européen.

  • (*) Rhizikon : solo – création janvier 2009 avec la scène nationale de Sète et du Bassin de Thau
  • (*) Opus corpus : solo – création janvier 2012 au Théâtre de Cornouaille à Quimper
  • Le Vertige : duo avec Olivia Rosenthal – création juillet 2012 au Festival Avignon
  • Performance peinture et suspension : duo avec Guillaume Bruère – création juin 2013 au Centquatre Paris
  • (*) Horizon : solo – création août 2013 à Paris Quartier d’Eté
  • La Traversée : création immersive, avec des habitants de Montbéliard – premier semestre 2013.
  • Infinitudes : mise en scène du spectacle de sortie des étudiants de l’ENACR de Rosny sous Bois
  • Absences : création pour Nuit Blanche -Paris 2014
  • (*) Aléas : création 2014 -2015 au Manège, scène nationale à Reims, au Festival Mettre en Scène Rennes / Bruz et au Merlan, scène nationale à Marseille

( * ) actuellement en tournée

La transmission est au cœur de la démarche de Chloé Moglia
Menée dans un désir de partage des pratiques mises en jeu par la suspension et les arts martiaux, elle s’adresse à des publics différents : amateurs, public scolaire, public enseignants et professionnels.